retour

THE changement de canule
Et nous avons frôlé le vendredi 13 !

Il faut tout d'abord préciser que nous avons passé une annonce dans la presse... voilà pourquoi 83 personnes assistaient à mon changement de canule !
Nous sommes prêts, surtout pour déconner et détendre l'ambiance
L'extraction, ballonnet dégonflé, l'infirmière se positionne et tout le monde entonne « ho hisse ! » Et là, on reconnaît de suite les supporters de l'OM... « Ho hisse, enc... ! », mais la canule ne bouge pas d'un millimètre. Alors Arnaud monte sur le lit, cale ses genoux sur mes épaules et encouragé par la foule, arrache le mécanisme.
De l'orifice élargi, béant, jaillissent des litres de sang, 48 personnes perdent connaissance et 12 se jettent par la fenêtre quand Arnaud résorbe la fuite et aspire à l'intérieur.
La nouvelle canule est prête, le ballonnet a été testé et une petite voix murmure « on va lui mettre avec le ballonnet gonflé ? » et de mon regard « noooooooon merci, j'ai un bon transit ! Ah, ah ? Pardon, j'ai cru un instant... »
Mais le ballonnet ne se dégonfle plus. L'infirmière prend de l'élan, oui 6 mètres et réussit
L'histoire de cette canule fut courte. 36 heures plus tard, A.M. allias le métronome, était en réalité la terreur des ballonnets